Le vol de la Fête de la musique

Forts de ce plan, le Grinch et Grinchounet se mirent à la tâche. Il leur fallait faire croire

A la véracité de leur histoire.

Pour ce faire, ensemble ils bâtirent un stand,

Un stand orné d’affiches, de lampes, de posters, un véritable stand de foire,

Où les Chous pourraient déposer leurs offrandes.

Grinchounet était ravi de laisser libre cours à son imagination,

Et se donnait à cœur joie à ses créations,

Employant peintures et crayons à foison.

Il aimait à poser, aussi,

Pour les portraits d’enfant triste que le Grinch faisait de lui.

Il leur fallut trouver des slogans,

Afin de convaincre les Chous de déposer leurs instruments,

Et l’un d’eux leur plaisait particulièrement.

« Faites le don

De vos sons

Pour des enfants en perdition. »

Le Grinch trouvait très ingénieuse sa trouvaille linguistique

Qui remplaçait le mot « sous » par le mot « sons » et évoquait la musique.

Enfin tout fut prêt pour le grand jour

Où le Grinch et Grinchounet allaient récolter les fruits de leur tour.


A la nuit tombée ils fondirent sur Chouville

Tels des spectres tranquilles,

Max le chien tirant leur cariole pleine à craquer

Qui contenait le stand à monter.

Le Grinch se réjouissait beaucoup de son mauvais tour,

Et il ne cessait de répéter à son jeune protégé :

« Avec tous les instruments que nous allons récolter

C’est un véritable orchestre que nous pourrons armer.

A nous deux nous jouerons de la prodigieuse musique

Grâce à notre plan machiavélique. »

Que de bonheur à venir ! Que de joie en perspective !

L’avenir en musique

S’annonçait idyllique !


Ainsi le soir venu montèrent-ils leur stand sur la grand place de Chouville

Où Chous petits et grands aimaient à se promener, à bavarder, à musarder.

Au-dessus du stand, sur un linteau, s’étalait en lettres capitales le slogan tant aimé :

« Faites le don de vos sons pour des enfants en perdition »,

Que le chien Max avait lui-même peint, son museau

Très concentré tenant son pinceau.

Tout autour du stand, on comptait d’innombrables lampions colorés,

Ainsi que les portraits d’un Grinchounet attristé,

Posant en enfant abandonné.

Devant le stand était installé un grand filet,

Prêt à recueillir tous les instruments par les Chous donnés.

Se reculant d’un pas, le Grinch, Grinchounet et Max contemplèrent leur œuvre, médusés.

Le canular allait, très certainement, fonctionner,

Et ainsi la musique et son élitiste beauté seraient sauvées.


Enfin arriva le jour tant attendu.

Le Grinch, Grinchounet et Max descendirent sur la place très courue

Où déjà les Chous, petits et grands,

Contemplaient leur stand mirobolant.


Alors le Grinch commença son boniment.

Il prétendit avoir à cœur d’aider

Tous les enfants abandonnés comme Grinchounet

Qu’il avait trouvé un matin devant son foyer.

Des enfants esseulés, privés de parents,

Dans toutes les villes, sur tous les continents.


Grinchounet, avait pris place devant le stand, la mine triste, les yeux battus ;

Il faisait peine à voir, ainsi mis à nu.

Certains s’apitoyaient, d’autres larmoyaient, d’autres encore entraient en fureur contre ces parents qui lâchement abandonnaient leur progéniture.

Tous étaient attendris, et les Chous brillaient par leur bonne nature.


Aussi ne mirent-ils pas longtemps à se délester

De leurs instruments adorés

Qui pouvaient contenter des enfants qui, en réalité,

N’avaient jamais existé.

Aussi durant toute une journée le Grinch, Grinchounet et Max récoltèrent-ils flûtes, harpes, pianos et violons,

Qu’à la nuit tombée ils ramenèrent sur leur piton.


Max, péniblement, tirait la cariole tant elle était chargée.

Pendant ce temps, de contentement, le Grinch et Grinchounet ricanaient.

_ Et bien, se réjouissait le Grinch, il ne nous reste plus à présent qu’à afficher dans tout Chouville l’annonce de mon récital à l’orgue pour la Fête de la Musique.

_ Et que va-t-on faire de tous ces instruments acoustiques ?

_ Nous les mettrons dans notre grotte et apprendrons à en jouer décemment.

Cela nous occupera et sera pour nous comme un délassement.


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout